Mireille Gleizes

as a pianist

Biographie

Ce texte appartient au domaine public et peut être utilisé tel quel ou de façon fragmentaire dans tout programme de concert, livret ou article.

[English version] [nederlandse versie]

…………

C’est à 12 ans, dans une petite ville du nord de la Belgique (Temse), que Mireille Gleizes prit conscience qu’elle consacrerait sa vie à la musique et qu’elle commença à étudier le piano de façon intensive. Rapidement, le Conservatoire Royal de Gent lui décerne un Premier Prix, puis ses études se poursuivent aux Conservatoires Royaux de Mons et Bruxelles, et enfin au Conservatoire de Minsk (U.R.S.S.). Elle obtint son diplôme supérieur avec la plus haute distinction. Parmi ses professeurs se trouvent notamment les Premiers Prix Reine Elisabeth Valery Afanassiev et Mikhaïl Faerman ainsi que le compositeur, pianiste et pédagogue Piotr Lachert qui ont grandement développé ses dispositions naturelles de virtuose.

Parallèlement à l’entretien de sa virtuosité, le silence qu’elle cultiva dans la méditation zen fut la source fondamentale de son expressivité. Cette extraordinaire combinaison de virtuosité et d’expressivité lui ouvrit les portes d’un vaste répertoire allant de Bach à Schnittke. Ceci explique probablement pourquoi la musique contemporaine, et plus spécialement la Nouvelle Musique Consonante, occupe une place privilégiée dans sa carrière.

Mireille Gleizes exerce tant comme soliste que comme musicienne de musique de chambre. Elle joue notamment avec le violoniste russe Mikhaïl Bezverkhny – Premier Prix du Concours International Reine Elisabeth -, avec la violoncelliste belge France Springuel, avec l’altiste israélien Michael Kugel, avec le violoniste allemand Marc Lubotski et encore avec l’orchestre flamand I Fiamminghi dirigé par Rudolph Werthen. Elle a participé à de nombreux concerts en Europe, en ex-URSS, en Bosnie, au Canada, au Brésil et au Mexique, ainsi qu’à plusieurs enregistrements pour la radio, de disques compacts et de musiques de film. Son CD soliste consacré aux plus grands compositeurs de Nouvelle Musique Consonante a été accueilli avec enthousiasme par la critique.